Rubrique Liens écoles / familles

Raconte-moi ta langue

Projet initié en juin 2016

objectifs

  • associer les parents à la vie de l’école
  • favoriser les liens école/famille
  • valoriser les langues et cultures d’origine des élèves et les élèves bilingues afin qu’ils entrent mieux dans l’apprentissage du français

1- Origine du projet

1-1 Exprérience en Alsace

http://www.histoire-immigration.fr/la-cite/repertoire-de-projets/raconte-moi-ta-langue-projet-de-film-documentaire-projet-labellise-aedi

https://www.youtube.com/watch?v=FFBjXgkbgLU

https://www.youtube.com/watch?v=gP5o0fk34jk

1-2 Département Education de l’université de Strasbourg et travaux de Christine Helot, professeur des universités

http://christinehelot.u-strasbg.fr/

2- Textes officiels

2-1 Circulaire

La circulaire n° 2013-142 du 15 octobre 2013 publiée au Bulletin officiel n ° 38 du 17 octobre 2013, qui s’inscrit dans la continuité des précédentes circulaires relatives aux relations école-familles, vise à renforcer la coopération entre les parents et l’école dans les territoires, avec une attention particulière portée aux parents les plus éloignés du système éducatif.
Elle rappelle notamment les politiques publiques concernées et les dispositifs existants :
« familiale, avec les réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (Reaap), les contrats locaux d’accompagnement scolaire (Clas) et la médiation familiale ;
de la Ville, avec les programmes de réussite éducative (PRE) ; 
de lutte contre l’illettrisme, avec les actions éducatives familiales (AEF) ; 
d’intégration, avec l’opération ? Ouvrir l’école aux parents pour réussir l’intégration” ; 
éducative, avec les actions innovantes pour familiariser les parents au fonctionnement et aux enjeux de l’École ».

2-2 Le CLAS (contrat local d’accompagnement à la scolarité)
Les actions développées dans le cadre de l’accompagnement à la scolarité contribuent à l’égalité des chances et à la prévention de l’échec scolaire. Par des stratégies diversifiées et une pédagogie du détour, l’accompagnement à la scolarité vise à :
aider les jeunes à acquérir des méthodes, des approches, des relations susceptibles de facilité l’accès aux savoirs,
élargir les centres d’intérêt des enfants et adolescents, promouvoir leur apprentissage de la citoyenneté par une ouverture sur les ressources culturelles, sociales et économiques de la ville ou de l’environnement proche, …

3- Autres textes

3-1 Ouvrir l’école aux parents
https://www.reseau-canope.fr/ouvrir-lecole-aux-parents-pour-la-reussite-des-enfants/reperes-pour-comprendre/les-relations-parentsecole.html
Extrait : Si la persistance des stéréotypes est encore forte, l’enjeu de l’école est bien, selon les mots du docteur Stéphane Tessier, de « parvenir à dépasser les particularismes pour mieux accompagner les enfants dans un processus d’intégration, moins violent que l’assimilation ».
Les interrogations sur le rôle de la famille dans l’apprentissage scolaire, les réussites ou les échecs des élèves peuvent se poser dans le cadre plus général de la problématique de l’intégration.
Ainsi, si les familles immigrées peuvent connaître des difficultés exacerbées en raison de la méconnaissance de la langue française et du manque de familiarisation avec les usages et valeurs de la société française, elles ne sont pas seules à être démunies face à l’institution scolaire : elles jouent donc un effet de loupe sur des questions et des enjeux bien plus larges et complexes, qu’il faut poser, et traiter, de manière plus globale et systémique.
Mais le risque majeur, pour ces familles, est celui de l’ethnicisation : ce processus sociopolitique de catégorisation ethnique résulte d’un rapport social inégalitaire par lequel un groupe – souvent dominant – définit d’autres groupes comme essentiellement différents et/ou inférieurs du fait de leurs origines supposées autres.
On assiste ainsi, selon Joëlle Perroton, sociologue, à une ethnicisation des discours, qui impute la responsabilité de certaines difficultés aux familles issues des immigrations et à leurs enfants, et les stigmatise, renforçant ainsi le cercle vicieux de l’exclusion.

3-2 L’enfant émmigré et l’intégration linguistique et culturelle / Faustin KABANZA
P :\ACBM15\Établissements scolaires+périsco+groupes\Ecoles\Fontaine d’Ouche\Projet Lecture bilingue et interculturelle\Enfant_immigre_et_integration_linguistique_et_culturelle.pdf
Voir p. 3 paragraphe surligné

3-3 Colloque „Migrer d’une langue à l’autre“
Les langues des migrants, souvent minorées en raison du statut socio-économique de leurs locuteurs, méritent d’être prises en compte et valorisées, comme l’a montré le colloque de la Délégation à la langue française et aux langues de France en 2013 : « Migrer d’une langue à l’autre ? » En effet, si cette posture est pertinente sur un plan affectif, elle est indispensable sur un plan cognitif : s’appuyer sur les habiletés et compétences linguistiques des migrants dans les langues qu’ils parlent leur permet de s’approprier le français plus rapidement. Des comparaisons et une méthode dite « contrastive » favorisent le développement d’une compétence métalinguistique au service de l’appropriation de nouvelles langues, structurée pendant les séances d’enseignement du FLS.

Partenaires
Bibliothèque municipale
ville de Dijon
5 écoles de Fontaine d’Ouche
Le collège

Mise en œuvre

Une malle de livres et autres supports bilingues a été constituée par la bibliothèque municipale pour chacune des écoles pour y rester toute l’année.
Le contenu des malles : des imagiers, des recettes, des albums, des contes traditionnels, des comptines.

À l’école maternelle Anjou

Répertorier les différentes langues d’origine des familles de l’école.
Inviter les parents à partager cette langue dans les classes

  • recettes
  • comptines
  • lectures d’album

Croisement avec l’UPE2A du collège Rameau (primo-arrivants) des langues communes.

Intervention des élèves du collège au sein de l’école :

  • lecture d’un album en français et en arabe par un élève Syrien
  • apprentissage d’une comptine en portugais, lingala, et albanais.

Effets immédiats

valorisation de la culture des parents et de leur rôle
mise en confiance des élèves grâce à la bienveillance de l’école

S’informer, rechercher, nous contacter...

I.E.N. DIJON NORD

  • 11B Boulevard Rembrandt
  • BP 56062
  • 21060 Dijon Cedex
  • tél. : 03 45 21 52 03
  • fax : 03 80 38 48 44

S'informer, rechercher, nous contacter